L'exposition

de Jean-Michel Nollevaux

Expos photo - Conférences - Sculptures & peintures naturalistes - Librairie nature - Matériel - Stands - Sorties nature

Jean-Michel Nollevaux

Photographe

Jean-Michel Nollevaux - Photographe

Jean-Michel Nollevaux - Photographe

Biographie

Après avoir bourlingué un peu partout à travers le monde pour les besoins de son métier, il a posé ses valises à Sallèles-d'Aude, un magnifique village entouré de vignes, traversé par le canal du midi, le canal de jonction l'Aude et la Cesse.

Jean-Michel est l'initiateurs des Rencontres photo nature de Sallèles-d'Aude.

Photographe professionnel depuis 1984, aujourd'hui il s'est spécialisé dans le photoreportage : mariage et immobilier de luxe, mais il travaille aussi pour de grands magazines nationaux. Sa passion ? La photo nature et plus particulièrement animalière, d'où la thématique de ce festival.

Il vous présentera une sélection de photos tirée de son exposition "Masaï-Mara, terre de tous les dangers".

Son exposition : « Masaï Mara, terre de tous les dangers... »   

"Fermez les yeux, imaginez... une savane blonde où se côtoient éléphants, lions, zèbres, gazelles, antilopes, guépards, hyènes, mais aussi la redoutable panthère ou le fragile serval. Un paradis ? Sans doute..., mais cela c'était avant !

Aujourd'hui, le Masaï Mara vit un drame silencieux qui lui fait courir de grands dangers. Les causes sont multiples : surpopulation, pesticides, élevage à outrance, braconnage, culture intensive, constructions empiriques, etc. Une fois de plus l'homme se distingue, mais pas de la meilleure façon qui soit... 

Comment sauver le Mara ? Il faut espérer une prise de conscience des responsables locaux, régionaux, gouvernementaux, et, pourquoi pas, internationaux, une prise de conscience débouchant sur une vision politique à long terme qui respecte cette région. Si la faune disparaît, les revenus du tourisme disparaîtront avec elle, provoquant un véritable séisme économique pour le pays. Peut-on prendre accepter de voir disparaître la faune et de la flore de la savane du Masai Mara ?

C'est en dénonçant les maux qui la gangrènent que la région du Mara retrouvera l'équilibre perdu. 
Un proverbe dit « L’espoir est ce qui meurt en dernier », alors... « espérons ! » 

Galerie

Jean-Michel Nollevaux - Photographe
Jean-Michel Nollevaux - Photographe
Éric Galibert - Photographe
Éric Galibert - Photographe
Contacts
  • Éric Galibert
  • Président du Photo Club
  • 06 85 84 34 60
...
  • Jean-Michel Nollevaux
  • Vice Président
  • 06 70 58 06 18
...
  • Gérard Choupac
  • Relation presse
  • 06 70 99 83 77
...
  • Michelle Hernandez
  • Secrétariat
  • 06 38 29 46 99